Saint Vincent 2020 : Les bretvins en pays namnète

Pour la seconde fois de son histoire, la dynamique ville de Thouaré-sur-Loire et son maire Serge Mounier, qui l’est tout autant, accueillaient Saint Vincent, patron des vignerons, porté par l’enthousiasme communicatif des chevaliers bretvins.

En effet, après une première en 1982, et à la demande de son premier édile lors de son intronisation il y a tout juste un an, l’Ordre a voulu honorer Saint Vincent parmi les coteaux orientés plein sud de la rive droite du fleuve royal.

L’amical accueil de nos hôtes du samedi fut à la mesure des équipements du vignoble Marchais : fabuleux ! La grande salle, merveilleusement équipée pour toutes les réceptions et astucieusement décorée en forme de douelles, a rallié dès l’entrée toutes les dames de la duchesse et tous les chevaliers à sa superbe.

Le Grand Maitre et les dignitaires parés pour le chapitre...

Le Grand Maitre et les dignitaires parés pour le chapitre…

Notre grand-maître et les dignitaires ont présidé un chapitre relevé ou les impétrants successifs ont concouru à l’attention et à l’intérêt du public, attisés par les mérites justement glorifiés par leurs parrains respectifs :

Madame Claudine CHEVALLEREAU, maire de Mauves-sur-Loire,

Claudine Chevallereau présentée par Serge Mounier

Claudine Chevallereau présentée par Serge Mounier

Patrice Bolo à l'aise avec la pipette...

Patrice Bolo à l’aise avec la pipette…

Monsieur Patrice BOLO, d’une illustre  famille nantaise de notre Ordre,

Michel Weber adoubé par le Grand Maître

Michel Weber adoubé par le Grand Maître

André Eraud applaudit son parrain, J.P. Marchais...

André Eraud applaudit son parrain, J.P. Marchais…

Monsieur Michel WEBER, médecin colonel des sapeurs-pompiers du SDIS 44,

Monsieur André ERIAU, éminent caviste au conseil précieux,

Notre nouveau percussionniste, Patrick Morin, heureux avec le Grand Maitre...

Notre nouveau percussionniste, Patrick Morin, heureux avec le Grand Maitre…

La pipette n'a pas de secret pour Philippe Marchais...

La pipette n’a pas de secret pour Philippe Marchais…

Monsieur Patrick MORIN, remarquable percussionniste, futur sonneur,

Monsieur Philippe MARCHAIS, notre hôte, délicat vigneron-éleveur,

Claude Nicol heureux d'accueillir Claude d'Harcourt, préfet...

Claude Nicol heureux d’accueillir Claude d’Harcourt, préfet…

Monsieur Claude d’HARCOURT, préfet du 44 et de la région Pays-de-la-Loire.

Sans aucunement faillir à l’épreuve rigoureuse et intransigeante de la pipette, puis serment prononcé, nos désormais sœur et frères entonnèrent en chœur avec l’ensemble de l’assistance notre hymne favori. Chapitre levé, le bon propriétaire des lieux, invita avec sagesse les membres de l’auditoire à le rejoindre à la salle du rez-de-chaussée, avec l’intention affirmée de partager le verre de l’amitié.

Puis notre prévôt nous invita à rejoindre la salle précédemment quittée que le traiteur local, Monsieur Lebot, avait dressée pour le dîner. Ce dernier fut naturellement joyeux et goûteux à la satisfaction de tous les convives.

Une belle tablée chaleureuse..

Une belle tablée chaleureuse..

Dès avant neuf heures dimanche matin, les premiers bretvins se pressaient à la salle du Homberg, située à deux pas du sanctuaire paroissial. La municipalité avait parfaitement anticipé le notoire appétit matinal bretvin et …. ne fut point lesté que celui qui ne le briguait aucunement.

Saint Vincent ravi d'être accueilli en l'église Saint Vincent de Thouaré sur Loire...

Saint Vincent ravi d’être accueilli en l’église Saint Vincent de Thouaré sur Loire…

L’Ordre en bon ordre, suivant les sonneurs, bannières, dignitaires, grand conseil, consuls, dames de la duchesse Anne et chevaliers rejoignirent l’église en rangs serrés. Fièrement porté par Lucien Fortin, notre prestigieux Saint Vincent fut accueilli par Monsieur l’abbé Jo Potiron et Frank Haudebourg notre aumônier. La digne assemblée garnissait le chœur et une partie du transept lorsque retentit de la tribune la puissance de l’orgue maniée avec dextérité par Gérard Richard, puis vinrent s’y adjoindre les divers instruments de nos sonneurs : bombarde, tambour et biniou. Quelles émotions, d’autant que l’animatrice avait le timbre particulièrement juste, tout en étant dotée d’une jolie voix mélodieuse.

Cliquez ci-dessous pour goûter les prestations de nos musiciens…

Sonneurs et organiste ont donné le meilleur d'eux-mêmes...

Sonneurs et organiste ont donné le meilleur d’eux-mêmes…

Saint Vincent a été ravi par cette célébration priante et fort bien animée...

Saint Vincent a été ravi par cette célébration priante et fort bien animée…

A l’offertoire, le connétable, le maître du logis et les échansons remontèrent l’allée centrale en portant les offrandes : le pain et le vin. Ensuite, avant la consécration, et sur ordre du maître de cérémonies, les chevaliers enlèvent leur chapeau. Puis, avant que le Grand-Maître ne révèle la prière à Saint Vincent, notre aumônier  énonce la liste de nos frères « montés là-haut » au cours de l’année écoulée. Monsieur l’abbé Potiron clôtura enfin l’office religieux en regrettant ne point disposer d’un bagad paroissial aussi brillant et en souhaitant une belle journée.

Merci et bravo à tous les acteurs de cette belle célébration…

Retour à la salle du Homberg en défilé toujours aussi ordonnancé….. Si, si, si ! J’assume. Puis, Monsieur le maire pris la parole pour exposer sa commune et sa fierté d’accueillir l’Ordre des chevaliers bretvins en sa ville. Monsieur Philippe Marchais présenta ensuite le vignoble thouaréen et ses spécificités. Son action en faveur de l’œnotourisme, ses projets et la belle collaboration avec les élus. Monsieur le maire remit la médaille de la commune au Grand Maître et aux deux baillis présents. Nullement en reste, comme il l’avait projeté, notre Grand Maître remit la médaille – aujourd’hui un peu fugueuse – de l’Ordre à Monsieur Serge MOUNIER, maire de Thouaré-sur-Loire ; à Monsieur Philippe MARCHAIS et à Monsieur Jean-Claude MARCHAIS, vignerons de la commune. L’assemblée répondit immédiatement présent à l’invitation des orateurs afin de constater la véracité portant sur la qualité des vins. La satisfaction fut unanime !

Le Grand Maitre et monsieur le Maire très satisfaits de cette belle journée...

Monsieur le Maire et le Grand Maitre ravis de cette belle journée…

Puis, l’ensemble des participants se rendit à la grande salle du Pré Poulain où  patientait le chevalier Guillaume Jamin, notre excellent traiteur, entouré de toute son équipe. La suite, on la devine, ne fut qu’un récital de saveurs magnifié par les divins breuvages issus des vignobles Marchais. Une belle ambiance amicale et conviviale régna tout l’après-midi, élégamment rythmée par les superbes prestations de nos sonneurs dont l’effectif s’étoffe à la satisfaction de tous ; la plus belle preuve en fut la reprise des airs joués, en chœur par toute la salle. Et c’est en toute fierté légitime que Serge Mounier a réitéré sa grande satisfaction d’avoir reçu les membres de l’Ordre en sa commune de Thouaré-sur-Loire.

Le groupe des sonneurs a fait le show pour le bonheur de tous...

Le groupe des sonneurs a fait le show pour le bonheur de tous…

Enfin, notre bel hymne bretvin ardemment entonné retentit une dernière fois afin de clôturer comme il se doit, cet exquis week-end hivernal ensoleillé.

article St Vincent Thouaré 2020-OF-Bretvins

Article Ouest-France 29 janvier 2020

La suite en images des intronisations et festivités

Les commentaires sont fermés