On a humé la Fleur de Vigne à Corcoué…

juin 2015…

Pour la seconde fois depuis sa création, la fête de la fleur se retrouve sur la commune de Corcoué. L’accueillant propriétaire du beau domaine de la Grange, le chevalier Baudouin de Goulaine, ouvre les portes des caves séculaires du Château à ses frères Bretvins et à quelques compères Raisvins. Cette importante propriété est dans la famille depuis 1777 et l’exigence de qualité y est reconnue.

JPEG - 831.4 ko
La famille bretvine dans les vignes du château de la Grange…

Le joyeux défilé, lors de son passage dans les rangs des vignes de notre hôte, n’eût pas à atermoyer bien longtemps pour découvrir la fine et enivrante fleur de notre cher melon.

JPEG - 468.3 ko
La fleur de vigne se laisse découvrir…

Le retour vers le chapitre se tenant dans l’antique cour seigneuriale n’en fut que plus plaisant, les prémices d’une belle année s’annoncent désormais sous les meilleures auspices (de la Grange !).

Notre confrère et premier édile corcouéen nous présenta sa belle commune avec sa dynamique viticulture, un joyau géologique, morphologique et humain d’un entre Logne et Boulogne.

JPEG - 490.9 ko
Victor de Goulaine, très à l’aise avec la pipette, fera un bon bretvin…
JPEG - 409 ko
Didier Malidain adoubé dans l’Ordre des Chevaliers Bretvins…

Deux impétrants se présentaient pour une intronisation à notre ordre par les soins du Grand Maître : Messieurs Didier Malidin et Victor de Goulaine. Leurs mérites respectifs furent mis en exergue par notre hôte, tâche aisée s’il en est, tant leurs talents de viticulteurs-éleveurs et leurs actions pour la valorisation des vins « Côtes de Grand-Lieu » est manifeste sur ce territoire. La traditionnelle épreuve de la pipette n’en fut donc point une pour ces spécialistes reconnus.

JPEG - 635.3 ko
La fine fleur bretvine pose pour la postérité…

Après un sympathique vin d’honneur où les divers cépages de la commune furent testés et évalués avec beaucoup d’application, l’appel des officiers de bouche se fit entendre. Passant sur le terre plein de l’ancien château démantelé en 1975, nous rejoignons l’orée du parc où les maîtres grilleurs avaient disposé les tables pour un savoureux pique-nique.

JPEG - 671 ko
Ce n’est pas la vie de château ?

La journée se termina dans les caves de la commune par une dégustation des meilleurs crus de gros-plant et muscadet de nos amis vignerons.

Les commentaires sont fermés