Qui était Saint Vincent ? Pourquoi est-il le Saint Patron des Vignerons ?

Qui était Saint Vincent ?

Il se nommait Vincent PALOTTI, né à HUESCA en Espagne. Il fut instruit dans les saintes lettres par VALERE évêque de Saragosse. Ordonné diacre et arrêté, parce que chrétien, sur l’ordre de DACIEN, préfet de Saragosse, il subit de terribles tortures. Fortifié par la grâce divine, il gardait un visage radieux et murmurait : « Je pensais que votre cruauté irait plus loin”. Il fut, comme Saint Laurent, étendu sur un gril posé sur des charbons ardents, avec du sel répandu sur ses plaies pour augmenter sa souffrance. Les yeux levés vers le ciel, il s’entretenait avec son Créateur. Le gouverneur DACIEN le fit ramener dans sa prison, qui fut inondée de lumière et d’une musique célestes. Le geôlier et ses compagnons se convertirent devant ce miracle. Dacien, furieux, essaya de rétablir la santé du martyr pour de nouveau le faire souffrir. Alors le Saint expira. C’ était le 22 janvier de l’an 304. Le saint patron des vignerons est honoré chaque année par l’Ordre des Chevaliers Bretvins au cours d’une cérémonie qui à lieu le dimanche précédant ou suivant le 22 janvier.

_autel_2-f8fbc

St Vincent apporté solennellement à l’autel

Comment Saint Vincent fut-il reconnu comme saint patron des vignerons ?

Plusieurs hypothèses ont été avancées. Certains ont vu dans le nom de Vincent un rapport avec la vigne ? Etymologiquement, Vincens, ancienne orthographe du nom, vient de vincere c’est-à-dire vaincre. Une autre explication, plus amusante, est donnée. L’Evêque Valère s’étonnant d’une consommation importante de vin dans le diocèse de Saragosse aurait chargé son diacre Vincent de vérifier les faits qui lui étaient rapportés. L’histoire ne dit pas qu’ elles furent les conclusions du saint homme. L’Ordre des Chevaliers Bretvins possède une statue de Saint Vincent. Originaire d’une église du sud de la France, elle a été offerte par le Marquis de Goulaine et M. Hastings. Datant de la fin du XVIII° siècle, elle était à l’origine en bois polychrome. Compte tenu de son mauvais état de conservation, elle a été rénovée par un artiste travaillant pour le Musée du Louvre. Elle est maintenant recouverte d’une feuille d’argent et constitue un des plus prestigieux joyaux de l’Ordre.

Les commentaires sont fermés