Programme de la Saint Vincent, Cérémonial et l’Aumônerie

Le programme de la Saint Vincent

Le samedi précédant la fête de la Saint Vincent se tient un chapitre solennel. Le dimanche, les Chevaliers forment un défilé pour se rendre à l’église, précédés par les sonneurs les drapeaux et la statue de St Vincent qui sera déposée sur une stèle proche de l’autel. Au moment de l’Offertoire, le Maître du Logis et les échansons remontent l’allée centrale de l’église en portant les offrandes, le pain et le vin.

_Offertoire-43b2f

Avant d’être présenté au célébrant, le vin de messe est goûté par le connétable.

La célébration religieuse : un cérémonial particulier :

Pendant la cérémonie religieuse, les Chevaliers restent couverts et n’enlèvent leur chapeau, sur ordre du prévôt, qu’au moment de la consécration pour le reprendre à la fin de la communion. Au cours de l’office, la prière à Saint Vincent est lue en français par le Grand Maître et dans la langue des pays représentés par les Baillis. L’Aumônier donne aussi lecture des noms des Chevaliers décédés depuis la dernière cérémonie. Après cette messe solennelle les Chevaliers repartent en défilé vers la salle ou se tient le traditionnel banquet. C’est l’instant des retrouvailles entre Chevaliers qu’ils soient de France ou des nombreux Bailliages et chacun lève son verre à la gloire du Muscadet et à l’amitié qui unit tous les membres de l’Ordre.

L’Aumônerie

En 1955, la cérémonie de la Saint-Vincent, se déroulait au Cellier. Monsieur l’abbé POIRON curé du Cellier, originaire de Saint-Fiacre, fut intronisé « Chapelain d’Honneur des Chevaliers Bretvins » par le Grand Maître, M. Geoffroy de Goulaine. En 1974, l’abbé VAN BAALEN, intronisé le 3 février à Haute-Goulaine lors de la Saint Vincent, fut nommé aumônier de l’Ordre. L’abbé Franck HAUDEBOURG, Chevalier depuis la Saint Vincent qui se déroula au Cellier en 1992 est l’actuel aumônier.

Les commentaires sont fermés