L’histoire du Gros Plant par Jean-Claude Malidain, Conseiller de l’Ordre…

Implanté dans la région nantaise au XIVème siècle par des marchands hollandais, ce cépage venu des Charentes trouve aujourd’hui son terroir de prédilection en Pays Nantais.

Destiné dans un premier temps à pourvoir les négociants en eau de vie, il produisit ensuite un vin de consommation locale nommé Gros Plant, eu égard au pied charnu et épais de son cep.

Au fil du temps, ce vin a su trouver sa place, devenant A.O.C. en 2011, grâce à des vignerons convaincus. Bien entendu, nos remerciements vont aussi à notre Grand-Maître d’Honneur le Marquis de Goulaine, ancien Président du Gros Plant, qui a participé à cette consécration.

Premier Vin de Nantes à mettre en place la dégustation pour sa labellisation et depuis peu un contrôle gustatif sur ses stocks, le Gros Plant a su traverser le temps, souffrant quelque peu de son image de vin robuste et acide.

Doit-on oublier que se sont les mêmes producteurs qui élèvent dans notre beau vignoble nantais, le Muscadet et différents vins de Pays ?

Le Gros Plant a ses fidèles, ses passionnés, tel Jean GABIN dont c’était le vin préféré, ou Aimé DELRUE qui en 1948 offrit au Canton de Saint-Philbert de Grandlieu un buste unique dédié au « Nantais Moyen buveur de Gros-Plant ».

Quelle fête ce 29 Juillet 1994 où l’on célébra les 40 ans du Gros Plant avec Miss France et un chapitre Bretvin qui, à titre exceptionnel se tint, non pas au Château de Goulaine, mais sur la Place du Môle à Pornic !

Le Gros Plant fait partie de cet héritage que nous avons pour mission de conserver et de faire prospérer.

Plein de fraîcheur et de légèreté, accompagnant si bien les huîtres de nos côtes, ce vin aux qualités et vertus multiples (recommandé par les médecins) a de beaux jours devant lui, si bien sûr, un travail de recherche et de perfectionnement l’anime : que ce soit dans le terroir, le cépage, la vinification, ou toute autre voie appropriée.

Gros Plant, le plus proche de l’Océan.

Avec un tel slogan, le Gros Plant vous fait penser aux vacances, à la mer, à cette pureté authentique dont il est fier.

A nous vignerons, ambassadeurs, Chevaliers Bretvins de transmettre aux consommateurs ses véritables vertus.

Plaisir, convivialité et santé.

Jean-Claude MALIDAIN

Conseiller de l’Ordre des Chevaliers Bretvins

Les commentaires sont fermés