Deux bretvins nantais au Pays de Galles…

Les Bretvins nantais se font un devoir de représenter l’Ordre lors des divers chapitres et manifestations des Bailliages. Les deux Gérard : Monharoul et Richard, ont traversé le Channel pour participer au chapitre annuel du bailliage du Pays de Galles. Lisez le récit de ce périple vécu par nos deux Nantais :

Le Conseil de l’Ordre du Pays de Galles avait décidé, sur le tard, de maintenir son Chapitre annuel au CHATEAU DE FONMON, le dimanche 24 Mars, malgré les cérémonies du 20ème anniversaire de sa création, prévues du 20 au 22 Septembre 2013.

Menu_Cardiff_2-jpgbis

L’organigramme du bailliage de Cardiff…

Malgré les conditions météo très défavorables régnant sur le Royaume Uni, l’ambassadeur référent et le Maître de la Monnaie ont pris courageusement la route, pour participer à cette « grand messe » annuelle du Bailliage gallois.

103e-jpg_bis

Nos deux Gérard ont-ils pris de la bouteille à Cardiff ?

Le chapitre a eu lieu, comme à son habitude, dans le Château de FONMON, désormais siège du bailliage, en présence de son propriétaire Sir Brooke BOOTHBY, consul de l’Ordre, et en présence d’une assistance bien fournie : 3 nouveaux chevaliers ont été intronisés par notre bailli Anthony PUGH, bien à l’aise maintenant dans sa fonction : MM. John IRVINE, David MORGAN et David PRITCHARD.

Les délégations d’Alcester et de Londres avaient fait le déplacement pour l’occasion.

146e-jpg_bis

La photo de famille bretvine au château de Fonmon…

Le traditionnel défilé dans le parc du Château a été écourté, eu égard au vent glacial qui cinglait les visages, mais il fallait bien laisser le temps de transformer la salle du chapitre en salle à manger : celle-ci, avec 80 personnes était à son maximum.

24_Mars_2013_030-jpg_bis

Et tout se termine en chansons…

Le banquet, accompagné d’un excellent Muscadet, et couronné par une remarquable tarte Tatin, fut très apprécié par les convives. Au moment des discours, l’ambassadeur prit la parole pour expliquer aux convives l’origine de la bouteille de 75cl utilisée couramment dans le commerce des vins ; rebondissant sur le sujet, Sir Brooke, le propriétaire du château, s’en alla quérir une bonbonne en verre, dont le fond était cassé, et, l’exhibant fièrement à l’assemblée, déclara que c’était le seul vestige qu’il avait trouvé dans son château, du fameux « gallon impérial » ayant servi aux premières livraisons de vin entre la région bordelaise et le Pays de Galles, ce qui suscita l’hilarité générale…..

Gérard RICHARD Ambassadeur de l’Ordre pour le Pays de Galles.

 

Les commentaires sont fermés