6 juin 2014 : Débarquement de l’Ordre à Hoëdic…

6 juin 2014, au petit matin, à 8h30, le port de Saint Jacques à Sarzeau fut le théâtre d’une opération d’embarquement, mais pour quelle destination ?

Sous les ordres du connétable, Gilbert Bossard, une quarantaine de chevaliers, très volontaires, accompagnés, pour certains de leur conjoint, embarquèrent sur une dizaine de bateaux pilotés par des marins locaux très chevronnés, commandés par Alain Raud, de Sarzeau.

Notre mission : débarquer sur l’ile de Hoëdic, recruter quelques nouveaux chevaliers et surtout vivre une belle journée d’amitié et de partage avec les Hoëdicais…

Traversée sans histoire, on ne signale pas de cas grave d’allergies, sauf pour notre reine Elisabeth, qui a laissé quelques souvenirs aux poissons…

Le débarquement se fit d’une manière très pacifique. Comme il est dit dans notre hymne : “L’accueil n’y sera pas farouche…”. Les Hoëdicais nous attendaient avec impatience. Nous avons eu la joie de saluer un de nos “vétérans” : Michel BOLO, Grand Maître honoraire de notre Ordre et grande figure locale…

Notre "vétéran" d’un jour, Michel BOLO, Grand Maître honoraire, nous accueille...

Notre “vétéran” d’un jour, Michel BOLO, Grand Maître honoraire, nous accueille…

Le défilé, très coloré, animé par nos sonneurs, fit forte impression dans les rues de Hoëdic et nous emmena sur le lieu des opérations de “recrutement”, devant le café de la Trinquette…

La troupe bretvine arrive, en défilé, sur le lieu des opérations du chapitre...

La troupe bretvine arrive, en défilé, sur le lieu des opérations du chapitre…

Merveilleux décors pour ce chapitre, une 1ère pour les Hoëdicais et pour les chevaliers bretvins.

Merveilleux décor pour ce chapitre...

Merveilleux décor pour ce chapitre…

Huit candidats sollicitaient l’insigne honneur de rejoindre les rangs prestigieux de notre Ordre. Oui, mais allaient remplir la condition draconienne qu’est l’épreuve de la pipette ?

Comme il est de coutume, les parrains ont tenu des propos très élogieux envers leurs filleuls, personnalités de l’ile ou des environs, propos émouvants notamment quand Michel BOLO présenta sa fille Macha, postulante pour devenir Dame de la Duchesse Anne.

Michel BOLO sollicite, avec émotion et humour, l’admission de sa fille Macha comme Dame de la Duchesse Anne...

Michel BOLO sollicite, avec émotion et humour, l’admission de sa fille Macha comme Dame de la Duchesse Anne…

Le Grand Maître du jour, Jean RICHARD, connétable, constatant que l’épreuve de la pipette était réussie 5 sur 5, que les postulants avaient juré, main droite levée, qu’ils respecteraient notre devise, bien connue : “Bois le vin, sois bon comme lui”, après approbation unanime du contingent de Bretvins présents, reçut dans l’Ordre :

  •  Macha BLANCHET, Dame de la Duchesse Anne.

Puis il adouba et fit Chevaliers Bretvins :

  • Yves BORIUS
  • Jean-Luc CHIFFOLEAU
  • Gérard PIERRE
  • Alain RAUD
  • Marc ALLANIC
  • Jean-Marc BLANCHET
  • Jean LE BOULHO
Les huit postulants de la promotion hoëdicaise sont admis dans les prestigieux rangs de l’Ordre...

Les huit postulants de la promotion hoëdicaise sont admis dans les prestigieux rangs de l’Ordre…

Après la signature des engagements, les nouveaux et les anciens prirent la pose devant l’océan et bien sûr, trinquèrent à la santé des nouvelles recrues. Quel bonheur de déguster un Muscadet bien frais !!!

Anciens et nouveaux de la grande famille bretvine posent fièrement pour la postérité...

Anciens et nouveaux de la grande famille bretvine posent fièrement pour la postérité…

La suite des opérations vit l’ensemble des acteurs de cette journée rejoindre le Fort pour un repas fort bien préparé par le nouveau Chevalier, Jean-Marc BLANCHET, bien secondé par ses amis Hoëdicais et nos amis Officiers de Bouche qui, au moment des grillades, allèrent un peu trop au feu…

On en a pincé pour les crabes et autres araignées…Bonne chère…bons vins… Ce repas ne pouvait pas se terminer sans chansons, n’est ce pas Chevalier Marc Allanic.

Un bon repas se termine toujours en chansons, n’est-ce pas Marc ?

Un bon repas se termine toujours en chansons, n’est-ce pas Marc ?

Le Chevalier Jean-Luc CHIFFOLEAU, Maire, dit sa joie de vivre cette belle journée et remercia tous les acteurs qui en ont permis la pleine réussite.

Mais l’heure était venue de rejoindre le continent après avoir salué et remercié les Hoëdicais. A cet instant, laissons le mot de la fin à notre Connétable, Grand Maitre de ce jour, Jean RICHARD :

Jean RICHARD, Grand Maitre de ce jour, a fort bien mené les opérations...

Jean RICHARD, Grand Maitre de ce jour, a fort bien mené les opérations…

On ne saurait trop remercier les Hoëdicais, les pilotes et tous ceux qui se sont impliqués pour faire de ce déplacement une journée inoubliable. Au premier rang de ces dévoués serviteurs, mention d’ excellence pour notre Connétable Gilbert Bossard qui s’est dépensé sans compter pour organiser ce débarquement et tant épuisé qu’il a failli boëter à l’aller sur la mer agitée et qui nous est revenu toussant et crachant.

Pendant qu’il retournait vers le Pays Nantais, le Grand Maître intérimaire restait sur le port de Saint Jacques. Et devant le spectacle d’une mer assagie, se faisant à l’idée de rejoindre bientôt les “emeritus”, il méditait ces vers du poète Racan :

” Tircis, il faut songer à faire la retraite,

La course de nos jours est plus qu’à demi faite….

Il est temps de jouir des délices du port.”

Jean Richard

Les commentaires sont fermés