27 et 28 janvier 2018: Saint Vincent accueilli par Saint Philbert de Grand Lieu.

 

 

1952, 1983, 1998, 27 et 28 janvier 2018, Saint Vincent a visité pour la 4ème fois, la commune de Saint Philbert de Grand-Lieu, qui plus est en cette année où l’Ordre des chevaliers bretvins fête ses 70 ans.

Monsieur le maire, les adjoints, les viticulteurs et les services municipaux ont préparé, d’une part la soirée de samedi, en lien avec notre connétable et son équipe. Pour le dimanche, monsieur le curé, ses équipes paroissiales, animateurs, sacristains ont, en lien avec des responsables bretvins, notre organiste, préparé une célébration qui a sûrement plu à Saint Vincent.

Samedi soir, 27 janvier, une belle équipe de bretvins a convergé vers le lieu-dit: l’Hommelais où nous accueillait Jean-Michel Monnier, viticulteur, propriétaire des lieux. Sa cave permit le déroulement d’un grand chapitre qui a vu l’entrée de 10 nouveaux bretvins, 4 dames de la duchesse Anne et 6 chevaliers.

Ont été accueillies comme dames de la duchesse Anne et reçu la bise de Claude NICOL, notre grand maître:

Mesdames:

– Marie-Madeleine LUCET, adjointe.

– Anne de CAUMONT, épouse du maire de la commune libre du Bouffay à Nantes

– Karine PAVIZA, maire de Geneston et conseillère départementale

– Virginie VERSCHELLE, adjointe

 

Anne de Caumont

Madeleine LUCET

Madeleine LUCET

Karine PAVIZA

Karine PAVIZA

 

 

 

 

 

 

 

DPP_0005

Virginie VERSCHELLE

 

 

 

 

 

Ont été adoubés par notre grand maître et faits chevaliers:

– Jean-Michel DAVIAUD, conseiller municipal

– Alain VACHON, 1er adjoint philibertin

– Patrice MARCHAIS, viticulteur du Loroux-Bottereau

– Patrick JUSSIAUME, viticulteur lorousain

– Emmanuel MERCIER, viticulteur de Saint Philbert

– Jean-Michel MONNIER, viticulteur philibertin.

Jean-Michel DAVIAUD

Jean-Michel DAVIAUD

Alain VACHON

Alain VACHON

Patrice MARCHAIS

Patrice MARCHAIS

Pierrick JUSSIAUME

Pierrick JUSSIAUME

Emmanuel MERCIER

Emmanuel MERCIER

Jean-Michel MONNIER

Jean-Michel MONNIER

Comme l’ a souligné notre grand maître, les parrains n’ont pas tari d’éloges sur leurs filleuls respectifs. Nos 10 petits nouveaux forment une belle cuvée puisque personne n’a raté l’épreuve de la pipette.

Et comme de coutume, tous ont prêté serment d’être bons et loyaux bretvins, soucieux de respecter notre devise: “Bois le vin, sois bon comme lui”.

Je jure de vivre en vrai et bon bretvin...

Je jure de vivre en vrai et bon bretvin…

Bienvenue et longue vie bretvine à tous.

Et comme il est de tradition, l’assemblée prolongea la soirée par le verre de l’amitié et en dégustant un bon pot au feu. Rendez-vous demain dimanche.

Bonne nuit à tous.

Dimanche 28 janvier, le rendez-vous est fixé auprès de la magnifique abbatiale carolingienne édifiée  au début du 9ème siècle. Elle abrite le sarcophage du saint éponyme de la ville, décédé en 685. Saint Philibert fur le fondateur des abbayes de Jumièges et de Noirmoutier.

Bien lestés par un excellent “réveil bretvin”, la centaine de chevaliers et dames de la duchesse Anne, a suivi Saint Vincent porté fièrement par notre maitre du logis emeritus, Lucien Fortun, jusqu’à l’ église paroissiale. Le grand maitre, entouré des baillis de royaume de Belgique et de la chancellerie d’Alcester, et la nombreuse délégation bretvine furent accueillis par le père Régis, curé de la paroisse Saint Philbert -Saint Jacques. Les paroissiens philibertins étaient fort nombreux pour accueillir Saint Vincent, patron des vignerons.

Les Raisvins heureux de fêter St Vincent avec les Bretvins

Les Raisvins heureux de fêter St Vincent avec les Bretvins

Saint Vincnt fait son entrée dans une église comble...

Saint Vincent fait son entrée dans une église comble…

Le père Régis du Rusquec, assisté de notre aumônier – consul, le père Frank Haudebourg et du père Henri Gilard, présida cette belle célébration, rehaussée, comme il est de coutume, par le cérémonial bretvin, notamment au moment de l’offertoire. Notons aussi les belles prestations de nos sonneurs et notre organiste, lequel a fort bien accompagné les deux animatrices de chants.

Saint Vincent et Saint Philbert ont dû être heureux de cette belle assistance...

Saint Vincent et Saint Philbert ont dû être heureux de cette belle assistance…

Comme il est de coutume, notre grand maître nous invita à lire la prière à Saint Vincent. Nous ne doutons pas que celui-ci sera sensible à ces prières qui lui furent adressées, en pensant à tous nos vignerons. Retenons simplement cette strophe “Sois notre intercesseur près du Maitre suprême pour que le vigneron, puisse de son labeur, accomplir son destin dans le métier qu’il aime.”

Les paroissiens philibertins rejoignirent ensuite les bretvins près de l’abbatiale pour déguster les discours de monsieur Stéphan Baugé et de Claude Nicol avant de  partager le verre de l’amitié.

Ensuite, direction la salle du Marais pour le banquet qui se clôtura par notre hymne bretvin.

Cette belle célébration de la Saint Vincent entamait une année 2018 importante  qui verra l’Ordre souffler ses 70 bougies…

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés