25 octobre 2015: La Bouteille d’Or: Une grande 1ère pour St Crespin sur Moine…

Nous avons, en ce lumineux dimanche du 25 octobre 2015, découvert un nouveau « camino » bretvin empruntant les rives encaissées de La Moine, rivière de naissance choletaise. Cette dernière, à peine parvenue aux limites du département de la Loire-Atlantique, mêle aussitôt ses eaux -tranquilles en cette saison – en convergent avec La Sèvre Nantaise, à la base même des ruines majestueuses du château de Clisson.

En effet, le jour précis de sa fête au calendrier, la jolie et industrieuse commune de Saint Crespin-sur-Moine, réceptionnait solennellement la première bouteille d’or de son histoire viticole. En la circonstance, un soleil flamboyant, frisant au petit matin du fait de l’obliquité de ses rayons, mais bien puissant au moment de la venue du précieux trophée, célébrait à sa manière lui aussi l’évènement.

Regroupée grâce à la rotation d’un autocar, chargée de déplacer en sécurité la docte assemblée vers le charmant hameau de la Colline, haut lieu de son prestigieux chapitre, l’un de ces très beaux villages aux tuiles ombrées envahies par les joubarbes. Nous enjambons des courts talwegs ondulés aux camaïeux verdoyants disparates et aux étincelants damiers de pampres dorés, pourpres, jaunes et bruns, comme d’heureux préambules à la mise au repos hivernal.

Pas moins de quatre sonneurs guidèrent toutes les strates de l’Ordre des Chevaliers Bretvins vers la salle du Chapitre, déjà comble. Il s’agissait en effet d’une manifestation exceptionnelle avec la présence de six baillis et le renouvellement de deux entre eux, celui du Royaume de Belgique et celui de Savona. Bienvenue donc à Bruno COLOGNESI et à Eraldo CARUGGI, avec un merci tout particulier à leurs prédécesseurs : Christian de MEYER et à Franco BARTOLINI. Les remises des velours et de leur charge précédèrent les allocutions des nouveaux baillis.

Puis vinrent les intronisations au sein de notre ordre de deux nouvelles Dames de la Duchesse, la première magistrate de la commune : Madame Marie-Claire STAREL et une de ses adjointes, chargée des manifestations : Madame Cécile FLEURANCE. De même, quatre nouveaux Chevaliers Bretvins subirent avec bonheur la difficile épreuve de la pipette : Stéphane BRETAUDEAU, Vincent PAPIN, Frédéric BOUFFARD et Olivier FLEURANCE.

De retour au pays par le même procédé, le défilé haut en couleurs s’ordonna et sillonna les rues principales de l’agglomération sous les applaudissements d’une foule nombreuse.

La bouteille d’or, en provenance de Saint Fiacre, ne tarda point et fut minutieusement inspectée par les dignitaires, qui se réjouirent de l’excellent état présenté par celle-ci. Le premier édile fiacrais après avoir dit son bonheur de l’avoir hébergée pendant un an, assura à Madame STAREL de sa confiance en un même éloge de par l’accueil local reçu. La maire de Saint Crespin présenta sa chère commune et rendit un hommage appuyé au travail remarquable de ses viticulteurs, acteurs premiers pour cette belle consécration. Madame FLEURANCE, déléguée par ses collègues vignerons, se fit la joyeuse avocate des productions locales. Puis, notre Grand Maître paracheva les allocutions par l’histoire de la bourgade au fil des siècles.

Il ne restait plus, pour l’ensemble des participants, qu’à mettre en adéquation les éloges et l’expérimentation. Ce qui fut heureusement accompli dans les minutes suivantes, au travers d’un comparatif irremplaçable : l’épreuve des papilles ; et ceci auprès des acteurs locaux, premiers responsables de cette distinction.

Le banquet qui suivit ne fut qu’une suite enchanteresse de saveurs précieuses distinctes, un accord mets-vins particulièrement réussi. Cet enthousiasme et ce contentement non feints s’en ressentirent lors de la séparation des Chevaliers Bretvins, au terme de notre hymne :

Bois le vin, sois bon comme lui !

Les photos sont l’oeuvre de Loulou, de P. Lecointre et de A.C. Garreau…

Les commentaires sont fermés