Octobre 2017: La Bouteille d’Or regagne Vallet pour la 7ème fois…

Les chalands valletais du marché dominical découvrent en ce 22 octobre une procession singulière, mais bien colorée ; ce sont les chevaliers bretvins qui se dirigent vers l’hôtel de ville. Au centre de la maison commune, dans l’atrium bondé, se tient le grand chapitre de l’Ordre, au cours duquel vont être intronisés pas moins de sept impétrants :

Madame Marie Jo GAUBERT, dame de la duchesse Anne,

Messieurs Jean-Marie POUPELIN, Guillaume JAMIN, Tony CARTRON, Jean-Didier BREVET, Claude BLERY, Jean-Pierre CHATELLIER, chevaliers bretvins,

 

 

DPP_2

Marie-Jo Gaubert devant son parrain Joël Charpentier

DPP_19

Jean-Marie Poupelin accueilli par Claude Nicol

DPP_7

Tony Cartron présenté par Alain Genestal

DPP_13

Guillaume Jamin à l’aise avec la Pipette

DPP_26

Jean-Didier Brevet adoubé par notre Grand Maître…

 

 

 

 

 

  • DPP_4

    Claude Bléry goûte les éloges de Bertrand Mahot…

     

DPP_25

Jean-Pierre Chatellier heureux de l’accueil de Claude Nicol..?

DPP_31

Et une photo de famille pour la postérité…

Au sortir de la mairie, le cortège reprend forme, la nouvelle dame de la duchesse et les tout récents chevaliers bretvins encadrant le Grand Maître, pour atteindre le parvis de l’église.

DPP_30

Derrière les sonneurs, le cortège bretvin va investir le marché dominical

Ce sont près d’une centaine de dames de la duchesse et de chevaliers bretvins  – la plupart en tenue d’apparat – qui patiente maintenant, en guettant la venue de la bouteille d’or cheminant depuis Le Pallet. La foule curieuse n’eût pas à espérer longtemps –c’est à souligner – le trophée si convoité et tenu par les vignerons palletais est remis avec élégance aux dignitaires de l’Ordre.

DPP_32

Les vignerons palletais se séparent de la Bouteille…

DSC_1759

La Bouteille d’Or toujours aussi pimpante et convoitée…

DSC_1762

Pierre Bertin, maire du Landreau, reçoit l’Hermine d’Argent pour la 2ème fois…

Après les vérifications d’usage par ces derniers du bon état de la bouteille symbole, monsieur le maire du Pallet exprime sa joie de la transmettre à la ville voisine et déclame son souhait de la revoir très bientôt en sonvillage. Monsieur le maire de Vallet reçoit avec empressement l’emblème de la qualité de son muscadet, Vallet étant reconnu une fois de plus au travers des distinctions nationales, formule sa fierté d’édile que pour la septième fois, les vignerons locaux se promeuvent de la sorte et il souhaite la bienvenue à toutes les composantes de notre Ordre. Monsieur Emmanuel LUNEAU, président du syndicat des vignerons, intervient ensuite aux fins de présenter l’état actuel du vignoble valletais. Le chancelier de l’Ordre Paul Dalon remet, entre les mains du premier magistrat, l’Hermine d’Argent à la commune du Landreau pour avoir figuré trois années de suite au palmarès, sans toutefois en obtenir le trophée.

DSC_1760

Claude Nicol, grand maître, se prépare à remercier tous les acteurs de cette journée et à faire l’éloge du Muscadet…

Puis, sous un doux soleil automnal, notre Grand Maître Claude NICOL, remercie tous les acteurs ayant œuvré pour que cette fête présente aujourd’hui tout l’éclat qu’elle mérite, félicite la ville de Vallet, « capitale du muscadet » d’avoir, à sept reprises depuis sa création, obtenu cette belle  et prestigieuse distinction. Et, lyrique comme il sait si bien y parvenir, notre Grand Maître, magnifie le breuvage qui nous unit : le vin, ceci au travers des citations de poètes de la « doulce France ». Segments éclectiques, allant du romantique Ronsard au maudit Baudelaire, les morceaux choisis furent édifiants et tous pertinents. Mais, puisqu’il faut bien choisir, ce sera cette fois-ci le vif éclat suivant : « Amis, le jus de la treille nous élève au rang des dieux », formule ciselée par Victor Hugo. Néanmoins, que j’aime ce bel hommage ; qui est devenue une (ma?) très belle antienne : « Il soigne le corps disent les médecins, pas tous : certains ; les bons ! ».

vallbtorhebdo2

La joie des vignerons valletais qui sont à féliciter. Cette journée est la leur…(Photo: J.S.)

De retour près de la mairie, les bretvins et les valletais partagèrent la gaieté des vignerons en dégustant leurs délectables nectars proposés. Puis, portée avec fierté par quatre vignerons valletais, la bouteille d’or, suivie par toute la famille bretvine, rejoignit la salle du Champilambard, où les attendaient les délicates fragrances du banquet aux nombreux convives.

Les commentaires sont fermés